Volumes publiés

  1. LAFORGUE André. Contribution à l’inventaire des Cychrini et des Carabini du Midi toulousain (Coleoptera, Carabidae). 3ème partie
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 55-74
    Résumé :
    Cinq espèces de Carabes complètent et parachèvent cet inventaire qui concerne le nord-ouest de la toute nouvelle région Occitanie : les Carabus (Chrysocarabus) splendens, hispanus, auronitens, rutilans, leurs hybrides et le Carabus (Megodontus) violaceus. Une centaine de collègues y ont apporté leur précieuse contribution.
  2. FAURE Philippe. L'Assise à Gryphées du Toarcien supérieur (Jurassique inférieur) du sud-ouest de la France (Pyrénées, Quercy). Histoire, âge et signification. Taxonomie des Gryphées
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 41-53
    Résumé :
    La transition entre le Lias (Jurassique inférieur) et le Dogger (Jurassique moyen) du sud-ouest de la France est marquée par la présence d’un biohorizon lumachellique essentiellement peuplé de l’huître Gryphaea (Bilobissa) pictaviensis (Hébert, 1856). Cette couche repère, appelée depuis Dubar (1925) « Assise à Gryphées », se place dans le Toarcien supérieur, Zone à Aalensis, Sous-zone à Mactra. Elle s’étend sur une large zone (bordure est-aquitaine, versants nord et sud des Pyrénées) correspondant paléogéographiquement aux bordures occidentales et méridionales du Haut-Fond Occitan.
  3. COSTE Clother, PINAULT Patrick : Découverte d'un champignon lichénicole extrêmement rare en France : Sphaerellothecium araneosum (Rehm ex Arnold) Zopf
    Carnets natures, 2016, vol. 6 : 37-40
    Résumé :
    Présentation de Sphaerellothecium araneosum (Rehm ex Arnold) Zopf, un champignon lichénicole parasite des thalles d'Ochrolechia ou de Stereocaulon observés dans les Pyrénées-Atlantiques, le Puy-de-Dôme et en Espagne.
  4. MAUREL Jean-Philippe, BLAYE Guillaume, VALLADARES Lionel, ROINEL Emilie, COCHARD Pierre-Olivier. Halyomorpha halys (Stål, 1855), la punaise diabolique en France, à Toulouse (Heteroptera ; Pentatomidae)
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 31-35
    Résumé :
    Halyomorpha halys (Stål, 1855), la punaise diabolique poursuit sa dispersion mondiale. Elle est ici signalée pour la première fois à Toulouse (France, Haute-Garonne) et dans sa banlieue où elle a été aperçue en 2015 et 2016. Cette punaise invasive, originaire d’Asie, est en expansion rapide en France ; elle peut menacer les arbres fruitiers et les potagers.
  5. MAGONTIER Jacques. Le Massif du Sidobre (Tarn, France) : un laccolithe monzo-granodioritique fini-carbonifère mis en place par bouffées magmatiques successives.
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 13-29
    Résumé :
    Le laccolithe composite monzo-granodioritique du Sidobre s’est mis en place à faible profondeur [5-10 km], dans un couloir de cisaillement dextre orienté NE-SW, à la fin du Carbonifère. Une exploitation de granite à ciel ouvert, à proximité de Saint-Salvy-de-la-Balme, a révélé à l’observation un affleurement déterminant permettant d’élucider les modalités de mise en place des faciès constitutifs du Sidobre. Les observations inédites réalisées dans la carrière PLO, où un contact entre les faciès internes et périphériques de cette intrusion est clairement visible, m’ont ainsi conduit à reprendre l’analyse et la synthèse des travaux antérieurs. L’ensemble de ces données (observations + synthèse) suggère une croissance rapide de cette intrusion par bouffées magmatiques successives ; les faciès les plus internes clôturant l’édification de ce petit massif. Si cet affleurement-clé est d’extension réduite, il n’en est pas moins d’une grande importance car il permet de valider les déductions issues des études antérieures.
  6. MAUREL Jean-Philippe. Paromius gracilis (Rambur, 1839), une punaise nouvelle pour la région Midi-Pyrénées (Heteroptera : Lygaeidae)
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 9-11
    Résumé :
    Paromius gracilis (Rambur, 1839) est signalé pour la première fois de la région Midi-Pyrénées. Cette rare punaise a été capturée à Ramonville-Saint-Agne dans le département de la Haute-Garonne.
    Publié en ligne le 17 mai 2016 (télécharger 410 ko)
  7. COSTE Clother. Présence dans le Tarn d’un champignon lichénicole peu observé en France : Endococcus exerrans Nylander
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 5-7
    Résumé :
    Présence d’Endococcus exerrans Nylander dans le Tarn ; deux stations nouvelles pour la France sur la base d’étude d’échantillons conservés en herbier.
  8. SAVINA Henri. Découverte en Ariège de Blera fallax (Linné, 1758) (Diptera, Syrphidae)
    Carnets natures, 2016, vol. 3 : 1-3
    Résumé :
    Une première station de Blera fallax (Linné, 1758), espèce localisée et peu commune de Syrphidae saproxylique, a été découverte en Ariège. Les observations effectuées par l’auteur sur les quelques individus rencontrés le 20 juin 2015 confirment certains aspects connus de sa biologie.
  9. LAFORGUE André. Contribution à l’inventaire des Cychrini et des Carabini du Midi toulousain (Coleoptera, Carabidae). 2ème partie
    Carnets natures, 2015, vol. 2 : 45-67
    Résumé :
    L’inventaire des Carabus du Midi toulousain se poursuit avec sept nouvelles espèces : monilis, intricatus, cancellatus, auratus, problematicus, granulatus et nemoralis. Les cartes de répartition et les photographies sont complétées par des informations biométriques et écologiques. Plus de 500 localités différentes sont citées : collaboration de plus de 80 collègues entomologistes ou simples observateurs, publications et sites internet.
  10. JALLA Jean-Louis, DURRIEU Guy et FALGAS Benjamin. Uromyces aloes (Cooke) Magnus (Pucciniaceae, Uredinales) nouveau pour la France
    Carnets natures, 2015, vol. 2 : 41-43
    Résumé :
    Une Rouille présente à Banyuls-sur-Mer (Jardin méditerranéen du laboratoire Arago) sur deux espèces d’Aloe s’est révélée être Uromyces aloes (Cooke) Magnus. C’est la première fois que cette Urédinale, probablement en provenance d’Espagne, est observée en France.
  11. MAUREL Jean-Philippe. Contribution à l’étude des libellules de Midi-Pyrénées (France)
    Carnets natures, 2015, vol. 2 : 23-39
    Résumé :
    Ce travail expose le détail de l’inventaire des libellules (Odonates) effectué en Midi-Pyrénées entre les années 2004 et 2008. Au total 359 odonates ont été identifiés, représentant 45 espèces différentes. L’analyse des résultats permet de préciser le degré de rareté de chaque taxon et de prédire, grâce à une méthode statistique, le nombre total de libellules de la région explorée. Les espèces les plus menacées sont passées en revue.
  12. COSTE Clother. Note sur Lichenostigma maureri Hafellner : champignon lichénicole non lichénisé très fréquent en France qui passe inaperçu
    Carnets natures, 2015, vol. 2 : 19-21
    Résumé :
    Note sur Lichenostigma maureri Haf.: brève description, écologie et répartition. L’espèce est très fréquente en France mais passe inaperçue, difficile à déterminer sans la bibliographie adéquate. Le taxon est synonyme de son anamorphe Phaerosporobolus usneae Hawks. et Haf.
  13. COHEN Henri et TORMO Nicolas. Révision lithostratigraphique et premières observations paléontologiques de l’Unité des Monts de Saint-Gervais (Montagne noire, France)
    Carnets natures, 2015, vol. 2 : 1-18
    Résumé :
    L’Unité des Monts de Saint-Gervais est une petite unité de Cambrien inférieur située à l’extrémité orientale de la Montagne noire. L’analyse lithologique permet de définir quatre formations, par ordre stratigraphique : Formation des Quintes, Formation de Soumayrac, Formation de la Baysse et Formation du Pont d’Espaze. Nous rapportons pour la première fois des fossiles dans cette unité, avec la présence de « small shelly fossils » (Hyolithida, Aldanellidae, Helcionellidae, Chancelloriidae et indéterminés) qui indiquent un âge Cambrien inférieur (étage 3), de la partie médiane de la Formation de Soumayrac à la Formation du Pont d’Espaze. L’affinité globale avec les autres exemples du Cambrien local pose problème : nous discutons un rapprochement avec la Formation de Marcory de la Montagne noire, la Formation d’Evol des Pyrénées-Orientales et surtout les formations cambriennes des Cévennes méridionales (unités du Vigan).

  14. COSTE Clother. Découverte dans l’Aude (Les Martys, 11390) de : Opegrapha reactiva (Alstrup et Hawksw.) Etayo et Diederich, un champignon lichénicole non lichénisé très rare en France.
    Carnets natures, 2014, vol.1 : 1-3
    Résumé : Opegrapha reactiva (Alstrup et Hawksw.) Etayo et Diederich est un champignon lichénicole très rarement observé en France. Il parasite le thalle d’Hymenelia lacustris (With) Choisy, un lichen saxicole-calcifuge hydrophile, des étages collinéen, montagnard et subalpin. Il est connu du Chili, du Groenland, des îles Britanniques et du Luxembourg. En France, Opegrapha reactiva a été observé dans le massif de l’Aigoual (Coste dans Roux et al., 2007), dans les Pyrénées-Orientales et les Hautes-Pyrénées (Coste, 2012). La découverte de ce champignon lichénicole dans le domaine biogéographique du Massif-central-montagne-Noire du département de l’Aude (11, France) à une altitude de 739 m est une nouvelle station française.
  15. TORMO Nicolas, CERRATO Jean-François et COHEN Henri. L’Ordovicien inférieur de la Nappe de Mélagues autour d’Arnac et de Canac (versant nord de la Montagne noire, Massif central, France).
    Carnets natures, 2014, vol 1 : 5-12.
    Résumé : Les observations lithostratigraphiques dans l’Ordovicien inférieur autour des villages d’Arnac et Canac (Nappe de Mélagues, versant nord de la Montagne noire) ont permis de caractériser la Formation de Saint-Chinian et la base de la Formation de La Maurerie (définies dans le versant sud de la Montagne noire, Alvaro et al., 2001). Nous rapportons aussi l’observation de faunes, et en particulier les trilobites Euloma filacovi (Bergeron, 1888) ; Asaphelina barroisi barroisi (Bergeron, 1889) ; Asaphelina barroisi berardi Courtessole, Pillet & Vizcaïno 1981 ; Taihungshania miqueli (Bergeron, 1894). Ces trilobites sont déjà très bien connus dans le versant sud (Courtessole et al., 1981 ; Vizcaïno & Alvaro, 2004) et permettent d’y établir la biostratigraphie du Trémadocien supérieur et du Floien basal (Ordovicien inférieur). Cette biostratigraphie est aussi applicable à la nappe de Mélagues.
  16. ALMERAS Yves, COUGNON Michel, GUIBBERT Bernard et FAURE Philippe. Les brachiopodes de la collection Eudes-Deslongchamps du Muséum de Gaillac (Tarn)
    Carnets natures, 2014, vol 1 : 13-44.
    Résumé : Les collections du Musée de Gaillac renferment un important fond de fossiles provenant du Jurassique de Normandie. Ceux-ci furent recueillis à la fin du 19ème siècle par le Dr. Philadelphe Thomas profitant de ses bonnes relations avec le paléontologue normand Eugène Eudes-Deslongchamps. On y trouve en particulier un important lot de Brachiopodes déterminés et étiquetés par cet éminent spécialiste des Brachiopodes jurassiques. La disparition de la collection originale du Musée de Caen sous les bombes des alliés en 1944 en fait toute la valeur car les collections du Musée de Gaillac renferment un certain nombre de topotypes (ou néotypes) éventuels. La présente publication donne une brève description des espèces de Brachiopodes jurassiques conservées à Gaillac. Ces descriptions sont précédées d’une synonymie précisant la diagnose originale de chaque espèce, ainsi que la référence à une récente publication, ce qui permet au lecteur de retrouver toutes les données relatives à ces espèces (variabilité morphologique, caractères internes, âges et répartitions géographiques, principales figurations par les auteurs successifs). Enfin, 35 espèces sont figurées sur 5 planches.
  17. LAFORGUE André. Contribution à l'inventaire des Cychrini et des Carabini du Midi toulousain (Coleoptera, Carabidae). 1ère partie
    Carnets natures, 2014, vol 1 : 45-56.
    Résumé : Dix huit espèces des genres Calosoma, Carabus et Cychrus sont à ce jour répertoriées dans le Midi toulousain. De nouvelles localités sont citées et une cartographie est proposée à partir d’informations extraites des collections, de la littérature et d’observations inédites plus récentes.
  18. COSTE Clother. Flore et végétation de l'Île de la Glère (Sauveterre-de-Béarn, Pyrénées-Atlantiques)
    Carnets natures, 2014, vol.1 : 57-65
    Résumé : L’île de la Glère sur le Gave d’Oloron montre une flore lichénique intéressante : présence de lichens foliicoles et présence de lichens caractéristiques des vieux arbres. Cependant l’absence de taxons caractéristiques de maturité-naturalité (taxons du Lobarion pulmonariae) indique que le site manque de développement à caractère naturel : impacts anthropiques importants. Malgré cet aspect la présence de groupement lichénique considéré comme précurseur des lichens appartenant au Lobarion pulmonariae laisse présager dans le futur une forte dynamique d’enrichissement floristique de l’île si les impacts anthropiques sont proscrits. 10 taxons remarquables ont été observés : Chaenotheca cinerea (Pers.) Tibell, Cladosporium arthoniae M. S. Christ. et D. Hawksw., Fellhaneropsis myrtillicola (Erichsen) Sérus. et Coppins, Opegrapha corticola Coppins et P. James, Porina borreri (Trevis.) D. Hawksw. et P. James, Porina hoehneliana (Jaap) R. Sant., Porina oxneri R. Sant., Pyrenula macrospora (Degel.) Coppins et P. James, Ramonia chrysophaea (Pers.) Vezda, Strigula buxi Chodat.